Voyage à MadagascarVilles & ÎlesMajunga

Visiter Majunga / Mahajanga à Madagascar

Symbolisée par le grand baobab au bord de la mer, Majunga est aussi appelée la « ville des fleurs ». Elle n'est qu'à 620 km de Tananarive, dans le Nord Ouest de Madagascar. A Majunga, le climat est chaud et sec, les pluies sont rares et la température peut atteindre facilement les 38°C.

Fondée vers 1700 par les arabes qui y ont établi un port bien abrité et un comptoir commercial prospère, elle a longtemps été appelée Majunga mais n'a jamais perdu son cachet arabe et swahili. On y trouve d'ailleurs la plus forte concentration d'arabes et de comoriens musulmans et, ipso facto, de mosquées. Le dépaysement y est donc bien plus sensible pour les habitants des Hautes Terres que dans aucune autre ville côtière.

A la découverte de Mahajanga

Troisième par son importance, le port de Mahajanga assure l'exportation vers l'Afrique orientale, l'Arabie et l'ouest de l'Asie des riches produits agricoles de son arrière-pays : riz du Boina, bœufs du Bongolava, raphia, voire épices du Sambirano. Le cabotage, en boutres traditionnels, vers les autres villes côtières y est aussi très important.

Au coucher du soleil, les habitants et les touristes ont l'habitude de se rendre sur le boulevard du bord de mer, pas trop loin d'un énorme baobab, pour enfin profiter de la fraîcheur du soir, grignoter des brochettes et boire du lait de coco en regardant flâner la population.

Gastronomie venue des 4 coins du monde

Majunga est une ville complètement cosmopolite, à l'instar de sa cuisine qui vient des quatre coins de la planète, cuisine des Iles, de l'Afrique de l'Est et de l'Asie du Sud, sans compter celles, universelles, d'Europe et de Chine. C'est au départ de Majunga que le sambosa, cette crêpe triangulaire fourrée à la viande très épicée, née en Afrique orientale, a conquis Madagascar contrairement à ce que croient la plupart des gens pensant qu'il est né aux Comores, parce que c'était surtout des comoriens qui en vendaient.

Libérés des contraintes de la vie quotidienne, touristes et vacanciers peuvent pour leur part se rendre sur les plages de la ville, comme celle d'Amborovy ou encore visiter divers lieux et curiosités folkloriques, en particulier les lieux sacrés de la royauté sakalava. Il est toutefois fortement conseillé de ne pas faire de longues promenades à pied car l'insolation peut être brutale. L'usage du "pousse pousse" et une abondante consommation d'eau minérale sont fortement recommandés.

Intérêts touristiques autour de Majunga

Il est possible de remonter le fleuve vers les grands centres rizicoles du Boina, notamment Marovoay ou vers les centres industriels tels qu'Ambato Boeni et voir au passage des vestiges de cette civilisation indo arabe qui a fortement contribué à façonner toute cette région nord-ouest de Madagascar.

Majunga abrite plusieurs sites qui peuvent nous surprendre, allant de ses plages diverses aux paysages variés comme le Cirque rouge, où la terre présente un mosaïque de couleurs différentes passant du rose au marron et au bordeaux et qui s'illumine dans toute sa splendeur sous l'effet du soleil couchant. Sur cette route, une halte peut se faire au lac sacré de Mangatsa célèbre pour ses carpes et anguilles de tailles exceptionnelles.

Par ailleurs, la faune et la flore sont aussi exceptionnelles dans la région Ouest de Madagascar. Majunga nous fait aussi découvrir d'autres surprises comme les grottes d'Anjohibe, dont les environs sont peuplés de lémuriens tels le fameux Propithecus verreaux coquereli, ainsi que le Parc national d''Ankarafantsika.
Enfin, Majunga offre diverses activités comme la pêche, la chasse, la plongée et des petites croisières dans les petites et charmantes îles environnantes.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Le cirque rouge
Le bord de la mer
Baobab de la ville