Voyage à MadagascarVilles & ÎlesAnakao

Visiter les Îles de Anakao à la rencontre des Vezo

Anakao, qui signifie « votre enfant » en dialecte du sud-ouest malgache, est le plus grand village du groupe ethnique, pêcheur nomade, appelé « VEZO ». Ce fameux village est situé à près de 40 km au sud de Tuléar dans une région désertique.

Dans ce coin de l'île, où le temps semble s'être arrêté, se regroupe quelques 1500 Vezo sédentarisés, sur une petite frange de terre. A partir de ce village de pêcheur extraordinaire, à quelques kilomètres seulement, on peut atteindre l'île de Nosy Ve.

A la découverte d'Anakao et des pêcheurs Vezo

Chaque matin, une centaine de pirogues à balanciers étendues sur le sable blanc attendent le départ pour la pêche. Les maisons du village, plus précisément les frêles cases vezo, construites avec de la paille, du roseau ou d'autres matériaux végétaux de bords de mer sont disposées anarchiquement. C'est à ces maisons que le village doit sa couleur jaunie ou marron, ajoutée à la couleur du désert et du soleil luisant presque toute l'année. La présence constante de soleil avec un ciel bleu sans concession, a beaucoup d'importance sur la vie nonchalante des vezo. Ils profitent de ce soleil pour faire sécher les fruits et les poissons.

Une traversée vers Anakao inoubliable

A coté de ce village, une mer immense à laquelle est tournée la population vezo. L'océan constitue, pour ce groupe du sud malgache, une source de vie relativement intarissable. Toutes leurs activités sont traditionnellement liées à cette étendue marine. Le grand village vezo est accessible par la route avec une 4X4 mais cela s'avère un long voyage fatiguant . Mais, on peut l'atteindre par le biais des nombreux bateaux qui font quotidiennement la navette entre Tuléar et le grand village.

Avant même d'atteindre Anakao par la mer, la traversée donne déjà un avant-goût de ce qui vous attend au village. La beauté de l'océan avec une mer turquoise mélangée au vert émeraude chatouillant le paysage de côtier de sable et embelli par les rares bosquets et de cocotiers...

Non loin de la côte, au niveau du lagon à la hauteur de Saint-Augustin, on traverse la barrière de corail et son mur d'écume argentée. On apprécie aussi la rencontre entre le fleuve Onilahy et la berceuse de son clapotis avec la mer du Canal de Mozambique. Par moment, la traversée de la mer est escortée par un ballet de dauphins. Au fur et à mesure qu'on avance, on voit défiler la côte avec des paysages de mangrove, des dunes de sable blanc, des forêts ponctuelles qui dissimulent en son sein quelques habitations de pêcheurs. La mer paisible, très bien colorée et embrasée avec la lumière du soleil annonce Anakao toute proche, le village apparaît alors se résumant en une longue ribambelle de pirogues bigarrées de couleurs ardentes et par les taches brunâtres des cases.

Une vie nonchalante rythmée par la pêche et la musique traditionnelle

Malgré la ferveur relative des villageois dans la réparation ou l'assemblage de leurs filets, la vie avance ici avec nonchalance. A Anakao, presque tout se passe dans la mer, le village est animé, pour les hommes, par le rythme des allers-retours entre la mer et le village, alors que les femmes s'occupent du ramassage des oursins, des crabes, des étoiles de mer et des poissons de récif à marrée basse ; le moment le plus marquant dans le quotidien est le retour des femmes portant sur leurs têtes des seaux ou des "soubics" garnis de fruits de mer et de poissons frais.

Le soir tombé, une autre cadence plus traditionnelle fait vivre le village. La musique typique du sud de Madagascar, que sont le Tsapiky, Banaike, entre en scène pour une animation à la belle étoile, sur la plage. La nuit défile donc au rythme des instruments ancestraux tels que les kabosy, typique de cette région. Ces guitares ne comportent parfois qu'une seule corde pour servir de basse. Leur sonorité est habituellement associée au son « d'Ampoga ou djembe (tam tam).

Plongée sous marine et windsurf à Anakao

Anakao, avec Nosy Ve qui se trouve à quelques encablures, offre un lieu de baignade et surtout un endroit privilégié pour les plongées sous marine, un endroit idéal pour épier la vie des milliers d'espèces des fonds marins au niveau de la barrière de corail. La mer dans cet endroit de Madagascar offre un aquarium grandeur nature presque illimité. Il offre une chorégraphie très diversifiée de poissons multicolores avec des fidèles spectateurs formés des magnifiques coraux, des étoiles de mer, langoustes, des coquillages. Anakao et sa mer est aussi un endroit parait pour le surf et le windsurf grâce à la régularité et à la force du vent Tsiokatimo.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter