Voyage à MadagascarVilles & ÎlesAmpefy

Visiter Ampefy à Madagascar

Ampefy est un petit bourg typique aux abords du lac Itasy. Pour ceux qui préfèrent la détente, le repos, l’air pure, loin des plages bondées, découvrez ce petit havre de paix niché dans la région d’Itasy et qui déborde de nombreux trésors et de formes curieuses.

Ampefy se trouve à un peu plus de 100 kilomètre à l'ouest de Tananarive. Il ne nécessite que deux heures de voyage pour l'atteindre. Elle offre de paysages volcaniques magnifiques, très vallonnés et différents de l'image habituel de la Grande île.

Découvrir Ampefy et le lac Itasy

En raison de son altitude, Ampefy offre des vues panoramiques magnifiques sur tous les paysages volcaniques environnants. En dehors de l'étendue du lac Itasy, il permet aussi de contempler d'autres lacs volcaniques tels que le lac Antohomadinika, d'Andranoratsy, des étangs et de nombreux marais, qui sont la plupart des lacs de cratère. Ces lacs sont des endroits idéals pour les amateurs de pêches, de chasse et de sports nautiques comme le promenade en pirogue.

Le Lac Itasy est le troisième lac de Grande île, de par sa superficie qui est de 3 500 ha. Par rapport aux autres lacs, sa grandeur est un atout majeur pour la ballade en pirogue. Ce lac a un nom très évocateur qui signifie littéralement « une cuvette ». Il se trouve à 1221 mètres d'altitude au cœur d'une région volcanique des hautes terres centrales. Il est peu profond car sa profondeur dépasse rarement le 6,5 m. Le Lac Itasy a été formé lord d'une éruption volcanique. Les impressionnantes coulées de lave projetées par le volcan auraient obstrué la vallée pour emprisonner l'eau. Le bord de ce lac est le lieu de prédilection de nombreux oiseaux aquatiques des hautes terres centrales malgaches. Il abrite donc une importante quantité d'oiseaux aquatiques.

Les spectaculaires chutes de la Lily

Pour contempler toutes les merveilles de la bourgade d'Ampefy, une petite balade s'impose pour rejoindre la chute de Lily. On sillonne alors des collines volcaniques avec des petits villages composés en grande partie par des maisons en terre rouge et de toit en chaume, typique de la Haute terre centrale. En avançant, on va à la rencontre des paysans qui sont très discrets affichant une large sourire et plein de générosité.

Après une marche à pied de quelques minutes, on commence à entendre un bourdonnement qui devient de plus en plus fort : c'est la chute de Lily. Elle déverse ses eaux du haut de ses 23 m en générant des gerbes d'écume. Cette chute pleine de légende est bien ancrée dans un magnifique site bordé de la verdure des herbes très développées par l'évaporation de l'eau de la chute même. La cascade offre un paysage splendide et très beau. On peut même y faire une petite baignade de quelques minutes dans une eau de montagne. Même si elles sont bouillonnantes, ces eaux sont fraîches et très limpides.

Tous les habitants d'Antafofo, même les petits enfants, sont capable de relater l'histoire des chutes de la Lily. Selon la légende, son nom vient du nom de la fille d'une famille de planteur « vazaha » qui habitait le petit village d'Antafofo, il y a quelques dizaines d'années. Elle s'appelait Lily, mais un jour la fillette disparut, tous les habitants pensèrent qu'elle avait été emportée par la chute et ont commencé à fouiller partout, en vain. Par conséquent, ils décidèrent d'attribuer le nom de la fille à la chute, et puis après à la rivière elle-même.

Visite des geysers d'Analavory

Le site des geysers se trouve à une vingtaine de kilomètres d'Ampefy, on peut s'y rendre en 4x4, en VTT ou en randonnée pédestre. Il offre un spectacle de jaillissement de nombreuses sources de quelques mètres de hauts. Au fil des temps, l'effervescence des eaux riches en minéraux (souffre et silice) ont donné naissance à des concrétions de forme arrondie aux couleurs ocres et rouges. Le Geyser est une source jaillissante en une gerbe d'eau chaude et de vapeur. Le jaillissement se fait d'une façon discontinue. La quantité d'eau propulsée en une seule éruption peut être de quelques décilitres.

Ce phénomène de jaillissement est provoqué par le contact de l'eau avec les roches volcaniques qui restent toujours chaudes. Quand l'eau arrive à ébullition, elle se dilate et remonte en surface. Il y a lieu aussi une vaporisation de l'eau qui va jaillir avec de l'eau dilatée. La force d'expulsion et le spectacle offert dépendent de la profondeur de la réaction.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter