Voyage à MadagascarPréparerTourisme et sexualité

Tourisme sexuel, les filles de Madagascar

À Madagascar les filles sont belles, du Nord au Sud en croix d'Est en Ouest, les filles sont belles et généreuses. Mais à Madagascar, autant qu'en France, un Vazaha et une Malgache c'est suspicieux de conflits d'intérêts, l'homme du nord et sa perpétuelle jeunesse sexuelle, la femme du sud et son besoin d'argent et de vie facile. Mais si vous optez quand même pour un voyage caractérisé en tant que « tourisme sexuel », sachez que la loi interdit et réprime ce « délit de tourisme sexuel ». Il faudra donc prendre garde et prendre quelques considérations d'usage si jamais vous rencontriez par hasard l'amour de votre vie.

Madagascar de part sa taille, sa position géographique et son insularité, n'est pas une île exclusivement peuplée d'une seule et même race. À Madagascar la pluralité des origines en fait une île à la biodiversité des origines humaines large, complexe et ancrée dans le temps d'une histoire récente liée à des conquêtes coloniales et migrations commerciales mêlées à des origines plus anciennes et asiatiques.

Les Filles de Madagascar

A Madagascar les filles sont belles, L'africaine noir Tanzanienne, Yéménite et autre pays Arabes, Sakalava aux yeux jaunes que vous pourriez découvrir du côtés de Majunga. La beauté Bara qui tient son origine des voleurs de zébu qui volaient aussi des femmes, métisse jusqu'au 4 continents originels. La Merina que vous trouverez au premier abord en « Jolie laide » puis belle comme dans la chanson d'Alain Chamfort, dont les formes généreuses et les yeux bridés vous émoustilleront plus souvent, au fil du temps, que la minceur à la maigreur des belles côtières. Et la fille de Canton, Sinoa, superbe asiatique ayant fuit la guerre de Mao, souvent apatride et parfaitement francophile et phone. Les poitrines bombées et sportives, tribales qui roucoulent de l'accent d'Afrique noire au Nord à Diego ; Madagascar est une terre toute entière de superbes filles.

Vous ne devez pourtant pas les toucher, c'est interdit par la « loi N° 2007-038 du 14 Janvier 2008 modifiant et complétant certaines dispositions du Code Pénal sur la lutte contre le tourisme sexuel ». C'est fortement réprimé, sans compter qu'en plus, vous pourriez tomber dans un guet-apens.

Guet-apens ou émotion incontrôlée c'est du tourisme sexuel

Le guet-apens classique est que vous vous retrouverez dans le lit d'une mineur, là la loi est plus ferme que dans le cadre d'un tourisme sexuel, si vous vous réveillez le lendemain avec au chevet un policier vous pourrez écoper de prison ferme en quelques jours. Les geôles malgaches c'est un peu comme les geôles de Western Spaghetti, on y casse des cailloux, vous ne survivrez pas à la première année d'incarcération. Ça ne vaut pas le coup pour une nuit même avec une superbe fille.

Méfiez vous aussi des massages à domiciles, « massage » veut dire tripotage généralement, les séances de massage se font rarement sans sollicitations, et selon votre mauvaise chance cette petite séance de détente pourra se transformer en visite au commissariat.

L'amour du Pays et des Malgaches

Vous pourrez trouver l'amour, mais vous devrez d'abord tomber amoureux de Madagascar et au moins y vivre quelques mois. Ça n'est pas interdit et accepté, ça participe même au développement. Mais il faut avant tout prendre Madagascar avec la fille et venir vous y investir aussi, Madagascar a besoin d'aide comme ses filles.

Quand vous serez tropicalisé, au bout de quelques mois, vous pourrez vous revendiquer Zanatana, local au sens espèce, à l'inverse de Vazaha. Vous le porterez sur vous, dans vos attitudes et votre façon d'être. C'est là seulement que vous pourrez choisir la fille qui portera votre cœur, les multiples tampons sur votre passeport prouveront que vous ne faites pas de tourisme sexuel, si jamais vous vous faites contrôler pour proxénétisme.

Le tourisme sexuel ne fait qu'aggraver la situation, c'est un sur-développement des filles dans certains secteurs au profit de marchandise extérieur pour le malheur des hommes qui voient leurs femmes et leurs filles se prostituer.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter