Voyage à MadagascarPréparerComportement des touristes

Tourisme et comportement à Madagascar

Ne manquez de respect à personne, respectez les coutumes, les interdits religieux (fady) ou autres. Évitez toutes ostentations, que ce soit en matière de tenue vestimentaire ou de comportement.

Quand on débarque pour la première fois à Madagascar le choc culturel est énorme, c'est surtout la pauvreté par rapport à nos critères occidentaux qui saute aux yeux, mais si vous y regardez de plus près Madagascar n'est pas pauvres, les marchés regorgent de fruits et de légumes, il y du riz, de la viande etc... certes une bonne part de la population est réellement pauvre, elle n'est pas pauvre parce qu'elle n'a rien à manger, elle l'est par ses conditions de vie extrêmement difficile, une espérance de vie faible, peu ou pas de moment de détente, un travail très dur physiquement qui ne laisse pas de place au superflue.

Travailler dur, manger du riz et boire du rhum pour tenir le coup et dormir un peu, tel est le quotidien des populations les plus pauvres, parmi eux on trouve les pousseurs de charrettes à bras, les tireurs de pousse-pousse, les ouvriers agricoles et en règle générale tous les travailleurs occasionnels.

Comment se comporter devant la pauvreté

A Madagascar beaucoup de gens sont très pauvres et ce n'est pas par choix, "on choisit pas les trottoirs de Manille ..." dit à juste titre la chanson de Maxime Le Forestier, ces gens méritent encore plus d'être respectés que les autres. Si vous voulez faire quelque chose pour eux, réservez quelques kilos de vos bagages pour des vêtements et des chaussures que vous donnerez à une association caritative locale ou à un orphelinat ou simplement à la femme de ménage de votre hôtel ou encore au petit marchand ambulant du coin de la rue ou au pousseur de charrettes ou au tireur de pousse-pousse .

Le comportement vis à vis des mendiants

Les mendiants ne sont pas forcément les plus pauvres de Madagascar, personnellement je pense qu'il est préférable de donner « quelque chose » à quelqu'un qui travaille dur qu'à un mendiant, à Madagascar il y a des gens qui suent toute la journée pour ne gagner que quelques centaines d'Ariary, ces gens la ne se plaignent jamais, ne mendient pas.

Mais pour en revenir aux mendiants, si celui-ci est un adulte, chacun fait comme il le sent, il faut bien penser que pour eux vous symbolisez l'argent, il suffit d'observer leur comportement, tant que des malgaches passent devant eux ils sont sans réaction mais dès qu'un "vazaha" (terme désignant l'étranger occidental) passe devant eux ils demandent tout de suite de l'argent, vous pouvez leurs donner vos pièces de monnaie ou les petits billets, ce n'est rien pour vous et beaucoup pour eux, gardez toujours à l'esprit la conversion ariary/euros, 100 Ar c'est 0,04 €. Bien sur vous ne pouvez pas donner à tous, c'est même déconseillé car vous ne pourrez plus vous promener à pieds en toute tranquillité, vous serez vite repéré et toujours suivi et harcelé par une troupe de mendiants (vrais ou faux).

Les enfants mendiants

Concernant les enfants mendiants, il faut être prudent quant à l'attitude à tenir, il arrive que ceux-ci soient forcés à la mendicité par leurs propres parents ou même qu'ils ont été loués par eux à des exploiteurs d'enfants, attention vous n'avez pas à juger cet état de fait, vous n'avez aucune idée de ce que la misère et la faim peuvent engendrer. Donner de l'argent à ces enfants peut être considéré comme un encouragement à cette forme d'esclavagisme, nous voyons beaucoup de touristes qui n'ont trouvé d'autre solution que de les ignorer, de temps en temps je pense qu'on peut leurs donner de quoi manger, un paquet de gâteaux, des samosas , un pain ou toutes nourritures que l'on trouve à tout les coins de rue à Madagascar.

Sécurité et comportement

La sécurité de la personne dépend en premier de son comportement vis à vis de la population locale, quelqu'un de respectueux et d'humble ne se fera jamais importuner par un malgache, même les très nombreux vendeurs à la sauvette vous laisseront en paix si vous refusez poliment leur sollicitations.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter