Voyage à MadagascarParcs NationauxParc d'Andasibe

Parc d’Andasibe-Mantadia ou Périnet

Le parc national d'Andasibe Mantadia est l’un des parcs les plus visités à Madagascar à cause de sa proximité de la capitale mais aussi pour la variété de sa faune et de sa flore.

Le parc se situe sur la Route Nationale 2 à environ deux heures de Tana, soit à 140 km. Au départ de la côte Est, Andasibe est à 220 km de Tamatave. Malgré l'existence de diverses gares et de rails de chemin de fer qui traversent la région, la ligne ferroviaire n'est plus exploitée depuis des années, car le transport routier effectue tout le travail depuis la côte Est.

Relief accidenté et climat tropical humide

L'altitude de la région d'Andasibe varie de 900 à 1250 m, le relief est accidenté et de nombreux cours d'eau coulent au fond des vallées. Le climat est de type tropical humide et pluvieux, sa pluviométrie est de 1700 mm pour 210 jours et la température moyenne est de 18°C. Les mois les plus chaud sont de Novembre à Janvier avec une température de 27°C, il fait frais entre Juillet et Septembre, la température peut descendre vers les 10°C, et il pleut abondamment entre Janvier et Mars, avec des crachins brusques et intempestifs. Nous vous conseillons de vous munir de chaussures antidérapantes et de vêtements de pluies pour toute visite.

Lémuriens et oiseaux endémiques

L'attrait touristique d'Andasibe Périnet demeure dans l'observation des lémuriens et des oiseaux. La rencontre avec ces animaux en liberté qu'on ne peut trouver nulle part ailleurs restera une expérience inoubliable. Le parc d'Andasibe regroupe deux réserves distinctes qu'on peut visiter de jour comme de nuit : la réserve de Mantadia sur une superficie de 15500 ha et celle d'Analamazaotra pour 810 ha.

La réserve de Mantadia

Il s'agit d'une forêt primaire dont 10 000 ha quasi intacte comportant des sentiers à peine tracés. Les visiteurs doivent être accompagnés de guide pour l'explorer ; c'est pour ainsi dire une mine d'or, permettant de rencontrer des espèces animales rarement vues : des mammifères, des reptiles et des oiseaux. La réserve de Mantadia renferme également plusieurs espèces d'orchidées, un lac sacré une piscine naturelle et des chutes d'eaux où les populations locales pratiquent des rites culturels.

La forêt est divisée en deux par la route : à droite se trouvent les lémuriens à queue touffue noire et rouge (difficiles d'approche) et à droite, avec un peu de chance, on peut voir les sifaka au diadème doré ou simpona, et presque certainement quelques indri (qui ont une couleur bien plus sombre que ceux d'Analamazaotra). Cette section de Mantadia comporte de bonnes pistes, même si elles sont abruptes offrant une vision admirable de l'ensemble de la forêt et des points de vue intéressants pour l'observation des oiseaux, dont certains comme les rares fouisseurs à écaille, fouisseurs à pitta et le fameux coua à gorge rouge.

La réserve d'Analamazaotra et ses Indri indri

La réserve d' Analamazaotra est réputé pour ses lémuriens « indri indri », c'est le plus grand lémurien de Madagascar, son cri puissant réveille la forêt. L'indri indri mesure environ un mètre, sa queue est à peine formée, avec des marques noires et rouges et un visage semblable à celle d'un ourson à l'air étonné, l'indri indri ressemble davantage à un panda un peu mal formé plutôt qu'à un lémurien. Les longues pattes postérieures sont très puissantes et un indri peut effectuer un saut de 10 m, exécuter un demi-tour en l'air et se retourner en plein air pour observer de loin ses ennemis. C'est sa voix qui rend cet animal extrêmement spécial, la plupart des autres lémuriens se font entendre à l'aide de grognements et de cris, mais l'indri chante. C'est un cri horrible à mi-chemin entre le chant d'une baleine et celle d'une sirène de police. Ils sont plutôt ponctuels dans leurs chants : Si vous êtes dans la réserve entre une heure et deux heures après le point du jour ou peu de temps après le crépuscule, vous aurez toutes les chances de les entendre chanter. Avant la sieste, ils se mettent aussi à chanter avant de s'endormir au sommet des arbres.

Les indri indri sont monogames, vivant en petits groupes familiaux d'environ cinq animaux, et donnant naissance aux petits en Juin, tous les deux ans. En malgache, les indris sont appelés « babakoto » dont le sens est « père de Koto » ; il est interdit de tuer un indri, car d'après la légende, un garçon appelé Koto est allé en forêt cueillir du miel sauvage, mais il fut gravement piqué par des abeilles. Ayant perdu son équilibre, il fut rattrapé au vol par un indri qui le ramena sur son dos jusque chez lui.

Faune et flore à Andasibe

Il existe neuf espèces de lémuriens à Andasibe (y compris les aye aye), mais vous ne les verrez pas tous. On peut rencontrer des groupes de lémuriens gris, diurnes qui dorment près du pont en béton, près du Lac Vert et des lémuriens bruns ou parfois un avahi endormi (lémurien laineux) dans la fourche d'un arbre. Il est parfois bon de partir à la chasse aux lémuriens nocturnes (les guides sont experts dans ce domaine) et de chercher des lémuriens souris ainsi que le petit lémurien souris ou le petit lémurien nain qui hiberne pendant la saison froide. Les lémuriens ne forment que quelques unes des créatures que l'on peut trouver dans la forêt de Périnet.

On y trouve aussi des tenrecs, des insectes variés et divers, plusieurs espèces de grenouilles, caméléons, des porc-épic ainsi que des araignées et des reptiles. Par malheur, ces derniers se font de plus en plus rares, à cause du trafic illégal de reptiles, cependant, les boas arboricoles sont encore communs. Ce parc est encore un endroit idéal pour observer les oiseaux surtout très tôt le matin. Certains sont dignes d'intérêt comme le vasity, le coua et le vanga des roseaux.

La flore se caractérise par une végétation luxuriante de forêt tropicale, et de nombreuses espèces de fougères arborescentes, d'orchidées épiphytes, de lianes sacrées et de palmiers nains, une centaine d'arbres numérotés qui peuvent atteindre une hauteur de 30 m, des plantes médicinales. Un parc à orchidée y est aménagé, à visiter en Octobre et Novembre lors de la floraison.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Articles similaires

Lémuriens de Madagasacar

Lémuriens

Vous pourrez rencontrer à Madagascar : Cheirogaleidés Les Cheirogaleidés composés du cheirogale, le plus petit lémurien à fourche et du microcèbe, le plus petit des lémuriens avec ses 30grammes. Le...
Lemurs' Park de la capitale

Lemurs' Park de la capitale

Se déployant sur plus de 5 hectares, le Lemur's Park fait le bonheur des amoureux de la nature. Les lémuriens maltraités recueillis aux quatre coins de la Grande Ile y sont accueillis. Outre le fait...