Parcs Nationaux et réserves protégées de Madagascar

Madagascar possède plus de 90% d’espèces animales et végétales endémiques, c’est-à-dire uniques au monde. Malheureusement, les défrichements répétés, l’exploitation illicite des forêts, le braconnage, le prélèvement de la faune et de la flore, les cultures sur brûlis, la vente illégale de bois rare, la consommation d’animaux en voie de disparition, tout cela entraîne une dégradation de l’environnement faisant que les animaux et les plantes sont menacés d’extinction. En somme, un grand danger menace l’Ile Rouge si l’on n’y prend garde. Des actions ont été menées pour la survie de ces espèces, entre autres, la classification de certaines zones en aires protégées, dont les parcs nationaux.

Les parcs nationaux de Madagascar sont au nombre de 15 répartis dans toute l’Ile dont les plus visités sont :
Le parc national d’ Andasibe Mantadia
Le parc national de Tsingy de Bemaraha
Le parc national de Tsimanampetsotsa
Le parc national d’Andohahela
Le parc national d’Andringitra
Le parc national d’Ankarafantsika
Le parc national d’Isalo
Le parc national de le Montagne d’Ambre
Le parc national d’Ankarana
Le parc national de Ranomafana
Le parc national de Marojejy
Le parc national de Masoala
Le parc national de Zombitse-Vohibasia

Un parc national est un lieu de conservation de la biodiversité caractéristique à un pays, c’est-à-dire présentant une valeur biologique, archéologique ou culturelle particulière. Les écosystèmes y sont protégés, les paysages préservés, et les valeurs culturelles prises en considération. On ne peut y pratiquer la chasse, la pêche ou toute autre forme d’exploitation forestière ou minière au risque de nuire aux espèces animales et végétales qui s’y trouvent. A noter que ces espèces endémiques font la fierté nationale malgache.

Les parcs nationaux sont ouverts au public moyennant un ticket d’entrée à acheter dans les agences de l’ANGAP (Association Nationale pour la Gestion des Aires Protégées), créée en 1990. L’ANGAP travaille en partenariat avec des Institutions Internationales compétentes dans la gestion de la biodiversité et de la gestion des parcs nationaux. De ce fait, elle a donc la possibilité de véhiculer de nouvelles idées et de les appliquer à Madagascar.

Un guide se chargera de mener les visiteurs à travers les différents sites et 50% des recettes iront à l’Angap pour la réalisation de sa mission qui consiste en la préservation des écosystèmes, la recherche appliquée sur la biodiversité et suivi écologique, l’éducation environnementale valorisant la spécificité des aires protégées, le développement de l’écotourisme comme forme de gestion durable de la biodiversité et l’appui au développement des zones périphériques de la région.

Amoureux de la nature ou passionnés d’aventure, vous pouvez contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population locale, population qui est en fait intégrée dans tous les projets de développement et dont la sensibilisation figure parmi les systèmes appliqués. On leur explique les causes de la dégradation de l’environnement, les plus souvent perpétrés par eux-mêmes. Puis, on leur propose des alternatives en leur offrant des solutions. Par ailleurs, les salaires de guidage, de porteur dans les parcs, de gardiennage, l’hébergement et la restauration, sont des sources de revenus, entraînant le développement des communautés riveraines, donc un développement économique, régional, voire national.

Ces parcs sont aussi des lieux de loisirs, de détente, de conservation et de recherche. Certains sont consacrés à l’écotourisme avec une trentaine de circuits touristiques et des bureaux d’accueil avec des éco-shops. D’autres servent à préserver les espèces endémiques. D’autres encore sont pourvus de systèmes de suivi écologique dans le but d’effectuer des inventaires de la biodiversité aux fins d’éventuelles recherches.

Dans un parc national donc, l’environnement est protégé, ainsi que le paysage, la faune et la flore. Les visiteurs sont bien servis et jouissent d’un certain bien-être de par le fait d’être ainsi en symbiose avec la nature. Les habitants ne sont pas en reste car ils bénéficient de bien d’avantages qui leur permettent d’améliorer leurs conditions de vie.

Parc National de l'Isalo à Madagascar

Massif de l'Isalo

L'Isalo est fantastique : il ne s’agit pas seulement des couleurs et des reliefs attaqués par l'érosion, mais aussi des panoramas immenses et du silence absolu et général qui enveloppe tout...
Tsimanampetsotsa

Tsimanampetsotsa

Le parc national de Tsimanampetsotsa se trouve à 275 km de Tuléar par route ou 2 heures en vedette rapide. Cette aire protégée de 43000 ha est constituée d’une forêt littorale, d'un plateau calcaire,...
Parc d'Andasibe

Parc d'Andasibe

Le parc se situe sur la Route Nationale 2 à environ deux heures de Tana, soit à 140 km. Au départ de la côte Est, Andasibe est à 220 km de Tamatave. Malgré l’existence de diverses gares et de rails de...
Grands Tsingy de Bemaraha à Madagascar

Tsingy Bemaraha

Classé patrimoine mondial de l'Unesco en 1990, le parc national des Tsingy de Bemaraha s'étend sur une superficie de 72340 ha. Il est composé de la profonde gorge de la rivière de Manambolo, de...
Parc Zombitse-Vohibasia

Zombitse-Vohibasia

Le parc national de Zombitse–Vohibasia repose en partie sur un socle calcaire du Jurassique sur lequel se sont empilées des couches de grès, après des milliers d'année d'érosion des petits canyons se...
Masoala

Masoala

Le Parc National de Masoala, situé sur la presqu'île du même nom, est un complexe d’aire protégée composé d'un parc terrestre de 2.300 km² et d'un parc marin de 100 km².Le parc est formé de sept unités...
Andohahela

Andohahela

Trois climats différents sont présents dans le parc d'Andohahela : l'un chaud et humide, avec une température moyenne variant entre 20 et 24 degrés et une forte pluviométrie allant de 1000 à 2000 mm...
Parc d'Ankarana à Madagascar

Ankarana

Le parc national d'Ankarana est situé à 100 km au sud de Diégo Suarez par la Route nationale 6, soit un trajet prenant près de deux heures. Il est étendu sur une superficie de 18 220 ha. En raison des...
Parc de Ranomafana à Madagascar

Ranomafana

La visite du parc de Ranomafana qui se trouve à 394 km au Sud-est de Tananarive, peut s’effectuer sur différents parcours. On découvre dans cet environnement naturel de belles cascades d’eau, une...
MADAGASCAR - La Montagne d'Ambre et les Tsingy Rouges

Montagne d'Ambre

Le parc de la montagne d'Ambre se situe à 35 km au Sud Ouest, soit 45 minutes en voiture, de Diego Suarez. La Montagne d’Ambre repose en totalité sur un substrat d’origine volcanique remontant à...
Ankarafantsika

Ankarafantsika

S'appuyant sur un sol de type sablonneux, le parc offre un paysage varié et contrasté. La diversité du milieu a engendré une grande quantité d'espèces de végétaux et d'animaux ayant un taux d'endémicité...
Andringitra

Andringitra

L'Andringitra est peuplé en majorité par les Bara, éleveurs contemplatifs et bons agriculteurs. Le christianisme semble avoir peu pénétré, ce qui explique la survivance de diverses traditions parfois...