Voyage à MadagascarDécouvrirDécouvrir AntananarivoMausolée d’Andrainarivo

Le mausolée national d’Andrainarivo

Le mausolée national aménagé dans le quartier d’Andrainarivo est un haut-lieu historique. Sur le site reposent les figures emblématiques de la politique malgache. Le mémorial consacré aux soldats et simples citoyens tués durant la manifestation tragique du 29 mars 1947 est un des monuments à découvrir lors d’une visite d’Antananarivo.

En 1946, un mouvement politique militant pour la restauration de l'indépendance de la Grande Ile a vu le jour. Connu sous la dénomination de Mouvement Démocratique pour la Rénovation Malgache ou MDRM, ce mouvement était conduit par les députés Joseph Ravoahangy, Joseph Raseta et Jean Jacques Rabemananjara.

En contre-offensive, les colons français érigèrent le PADESM (Parti des Déshérités de Madagascar). En mars 1947, l'affrontement entre les deux partis a causé de nombreuses pertes de vie humaines. Selon les estimations, près de 80 000 personnes auraient été tués pendant la période de l'affrontement entre les insurgés et les forces militaires coloniales.

Un important mémorial

Le mausolée national situé sur les hauteurs du quartier d'Andrainarivo a été érigé en hommage aux soldats et citoyens qui ont perdu la vie au cours des affrontements de mars 1947. Les dépouilles d'autres personnalités politiques malgaches reposent aussi dans cette nécropole.

Chaque année, le 29 mars, les dirigeants politiques de la Grande Ile se rendent sur le site afin d'y faire un discours et d'y déposer quelques gerbes de fleurs. Ouvert au grand public, le mausolée d'Andrainarivo peut se visiter à longueur d'année.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter