Voyage à MadagascarBiodiversitéL’arbre du voyageur

L’arbre du voyageur ou ravenale

Ravenala madagascariensis, plus connu sous le nom de « l’arbre du voyageur » est une espèce de plante originaire de Madagascar. Quoiqu’il en ait l’aspect, l’arbre du voyageur, encore appelé ravenale, n’est pas un palmier. Cette plante, qui appartient à la famille des Strelitziaceae, est plutôt proche du bananier. L’arbre du voyageur est la seule espèce du genre Ravenala.

Le nom donné à la plante par les occidentaux vient du fait que les gaines foliaires de la plante peuvent retenir de l'eau, qui en cas d'urgence pourrait servir à un voyageur mourant de soif. Cependant l'eau à l'intérieur des gaines est en général sombre, noire et puante. Et il est formellement déconseillé de la boire, sans une purification préalable. Le nom scientifique de la plante « Ravenala » provient du malagasy, la langue locale des Malgaches. Il signifie « les feuilles de la forêt ».

Description

Les énormes feuilles en forme de pagaie sont portées sur de longs pétioles. La canopée de la plante est en forme d'éventail aligné dans un unique plan. Les grandes fleurs blanches de l'arbre du voyageur sont structurellement semblables à celles d'espèces apparentées comme Strelitzia reginae et Strelitzia nicolai (bananier sauvage). Elles sont cependant moins attractives visuellement.

La plante est cultivée dans les régions tropicales et subtropicales en tant que plante ornementale, pour son feuillage caractéristique. Au fur et à mesure que l'arbre prend de l'âge, il perd ses feuilles situées au bas de sa canopée et on voit apparaître un tronc annelé semblable à celui des palmiers.

Ecologie

Le ravenale occupe de vastes espaces sur la côte est de la Grande Île. Les peuplements de ravenale sont les seules formations végétales à avoir survécu à la déforestation intense qu'a connue cette région malgache. On les retrouve au milieu des espèces herbacées qu'elles dominent. Plante à croissance rapide, l'arbre du voyageur prolifère dans les forêts secondaires, qui ont remplacé les luxuriantes forêts tropicales humides parties en fumée.

En dehors de Madagascar, le ravenale est présent dans les Comores, sur l'île de la Réunion, en Nouvelle Calédonie, à Mayotte, en Guyane, en Martinique, en Guadeloupe et dans divers jardins tropicaux. Le vari noir-et-blanc est le principal pollinisateur de cette plante. En se nourrissant des fruits de l'arbre, ce lémurien transporte avec son long museau le pollen.

Utilisations pratiques de l'arbre du voyageur

En dehors de ses aspects décoratifs, l'arbre du voyageur est une plante aux usages multiples dans sa zone d'origine. Toutes les parties de l'arbre sont employées pour construire des maisons. Le long pétiole dont est pourvue la feuille sert à fabriquer des panneaux muraux, une fois fendu et tressé. Les feuilles sèches servent de toiture et le tronc peut être débité en planches souples qui serviront à garnir le plancher. L'arbre du voyageur fournit une matière grasse, qui peut servir de combustible.

Culture

L'arbre du voyageur affectionne les régions chaudes et ensoleillées. Il craint le gel. Par conséquent sa culture est impossible dans les régions tempérées. Il faut conduire la culture sur un sol fertile et riche en matière organique. La multiplication de cette plante s'effectue par bouturage des rejets qui poussent à la base du tronc. Il est possible d'utiliser des graines, mais leur germination est très lente.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter