Voyage à MadagascarBiodiversitéLes orchidées de Madagascar

Les Orchidées de Madagascar

A Madagascar, la plus grande famille de fleurs est celle des orchidées. Elle compte au moins 1200 espèces différentes tandis qu’on en dénombre quelques 18 800 dans le reste du monde. La grande majorité des orchidées vivant à Madagascar est endémique à la Grande île.

Détachée de l'Inde et de l'Afrique continentale il y a des millions d'années, l'île de Madagascar demeure le sanctuaire de nombreuses plantes endémiques dont diverses espèces d'orchidées qui ont su développer des stratégies nécessaires à leur survie.

La richesse naturelle malgache est fortement menacée par la déforestation, l'exploitation minière et les cultures sur brûlis, des facteurs qui ont réduit l'habitat naturel des orchidées, la forêt primaire, de 16 millions d'hectares en 1950 à 10 millions d'hectares soixante ans après.

Il existe sur la Grande Île plusieurs espèces d'orchidées qui ont purement été introduite par l'Homme. C'est le cas de la vanille, devenue un produit d'exportation depuis 1924.

L'étoile de Madagascar, curieuse orchidée qui en cache une autre

De son nom scientifique Angraecum sesquipedale, cette orchidée originaire de Madagascar possède des feuilles vertes et une superbe fleur en forme d'étoile. Cette orchidée qui s'épanouit nuitamment, est présentée à Charles Darwin en 1862.

Impressionné par l'atypique nectaire d'environ 30 cm, le naturaliste déduit qu'il existe sur la Grande île un insecte pollinisateur doté d'une trompe presqu'aussi longue. Cette hypothèse improbable à son époque se révèle juste 41 ans après avec la découverte du papillon Xanthopan Morgani Praedicta dont la longue trompe s'enroule en spirale.

Mais cette orchidée n'est pas unique en son genre. Une autre, dénommée Angraecum longicalcar possède un long nectar et de belles fleurs blanches qui libèrent leur parfum de nuit. Reste à découvrir son pollinisateur !

La vanille, orchidée liane très parfumée

La vanille est une orchidée vivace qui nécessite un tuteur, généralement le tronc d'un arbre. Cette sorte de liane fragile ne se conduit pas du tout en parasite sur son tuteur.

Deux espèces de vanillier existent à Madagascar. L'espèce cultivée e est appelée Vanilla planifolia. Elle est plutôt originaire du Mexique où les Mexicas (Aztèques) s'en servaient pour parfumer leurs boissons. Son introduction à Madagascar en 1871 obéit au besoin de produire la vanille pour satisfaire la demande industrielle.

Vanilla Madagascarensis est l'espèce sauvage. Elle est dépourvue de feuilles et possède des fleurs blanches à cœur orangé.

Symbiose et stratégies de survie

Pour exister, croître et se multiplier, les orchidées ont besoin d'organismes partenaires ou de développer des mécanismes de survie parfois très complexes.

Le mycorhize est un champignon indispensable à la germination des orchidées. Pour qu'une orchidée germe, il importe qu'une de ses millions de graines contenues dans une gousse rencontre ce champignon microscopique.

Autour des racines de l'orchidée, se développent les filaments du champignon. Ce dernier est alors nourri de molécules carbonées qu'il n'arrive pas à synthétiser. En retour, il puise des éléments minéraux et de l'eau nécessaire à la germination et à la croissance de l'orchidée.

L'orchidée Stanhopea graveolens produit une forte odeur qui attire les moucherons dont la présence draine des araignées prédatrices. Celles-ci amènent le colibri, un oiseau pollinisateur.

L'espèce Leporella Fibrata attire son insecte pollinisateur, le mâle des fourmis Myrmeca urens en sécrétant une phéromone. Les exemples sont légion à Madagascar.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter