Voyage à MadagascarBiodiversitéLe coua géant

Le coua géant de Madagascar

Le coua géant ( Coua gigas) est un oiseau de l’île de Madagascar. Ce volatile, qu’on ne trouve nulle part ailleurs que sur la Grande île, appartient à l’ordre des Cuculiformes, à la famille des Cuculidés et au genre Coua.

Contrairement à certains de ces congénères, le coua géant passe la majeure partie de son temps à terre sauf en périodes de reproduction. Cet oiseau terricole cherche sa nourriture en fouillant le sol ou en poursuivant ses proies.

Le coua est un oiseau plutôt sédentaire. Le rythme de son chant se compose de note suivante : des "wok wok wok" de fortes tonalités et de "kookookookookoogogo" de tonalité beaucoup plus basse. A certaines occasion le coua géant émet de brefs grognements.

Habitat et nidification

L'habitat naturel du coua géant est composé des forêts d'arbres à feuillages non persistants et des buissons d'épineux. Il habite les basses terres côtières et les grandes forêts galeries inexploitées, qui manquent de couches d'arbustes denses. Ces oiseaux se retrouvent dans le sud, l'ouest et le centre-nord de Madagascar. Le Coua géant vit jusqu' à une altitude de 1250 mètres au dessus du niveau de la mer.

Les Couas géants construisent leurs propres nids à l'aide de brindilles et de feuilles. Ces nids sont généralement bien cachés dans les buissons ou dans les arbres entre 3 et 10 m de hauteur.

En raison de leur exigence en protéines qui augmente en période de reproduction, les couas géants se reproduisent généralement durant la saison des pluies, de la période qui court de novembre à décembre.

A cette période, la nourriture est facilement disponible. La femelle pond en général trois à quatre œufs blancs de dimensions 43,5 x 32,3 mm.

Régime alimentaire

Leur régime alimentaire se compose principalement de divers insectes qu'ils trouvent par terre. Les petits reptiles, les escargots, les petits vertébrés tels que les caméléons viennent s'ajouter au menu, tandis que les fruits, les baies et les graines sont consommés occasionnellement.

Leur technique d'alimentation semble changer avec la saison, pendant la saison sèche, ils trouvent habituellement la nourriture à terre, pendant la saison humide, ils sautent souvent de branches en branches pour attraper leur proie.

État de conservation

Leur territoire qui s'étendait sur 165 000 kilomètres carrés, se réduit comme peau de chagrin à cause de la déforestation et du braconnage. Quoiqu'en léger déclin, la population des cous géants n'est cependant pas menacée.

L'association de protection des oiseaux, Birdlife classe le coua géant comme une « espèce de préoccupation mineure. On ne lui connait qu'un unique prédateur naturel : le boa de Duméril.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter