Voyage à MadagascarBiodiversitéLe coua bleu

Coua bleu, un oiseau endémique de l’île de Madagascar

Le coua bleu (Coua caerulea) est un oiseau endémique de l’île de Madagascar. Il appartient au genre Coua et à la famille des Cuculiformes. Cet oiseau, dont la taille atteint 50 cm à l’âge adulte, a un poids qui oscille autour de 250 grammes. Son plumage bleu foncé n’est pas pourvu d’un lustre brillant. Les pattes du coua bleu sont noires. La peau glabre, qui entoure son œil à l’iris brun est, dans la majorité des cas bleue. Elle peut cependant être bicolore. Dans ce cas elle est bleue violacée en avant de l’iris et bleu cobalt en arrière.

Chez le Coua, il n'existe pas de dimorphisme sexuel. Il est difficile de distinguer les mâles et les femelles adultes au premier coup d'œil. Les jeunes se distinguent cependant des adultes par leur plumage caractéristique. En effet leur dos et leur bas-ventre arborent une coloration noire. La peau qui entoure leurs yeux est pourvue de plumes contrairement aux adultes.

Habitat naturel

L'habitat de prédilection des coua bleus est la forêt primaire. Ils peuvent néanmoins s'accommoder des plantations denses et les forêts en régénération. Ils nichent dans les arbres à feuilles persistantes et dans les formations boisées à proximité des côtes. Le coua bleu préfère les étages moyens, mais on peut également le retrouver dans les sous-bois ou à la cime des arbres. Son habitat naturel varie du niveau de la mer jusqu'à une altitude pouvant atteindre 1800 mètre. Le gros de la population est cependant concentré entre 440 et 1200 mètres d'altitude. Le coua bleu habite l'Est et le Nord-ouest de Madagascar. Le Parc National de Marojejy et le Parc National d'Andohahela sont deux zones privilégiées pour l'observation de ce oiseau.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire du coua bleu est essentiellement constitué d'insectes. Selon leur disponibilité les couas bleus consomment des criquets, des homoptères, des cigales, des chenilles, des coléoptères et quelques fois des abeilles. Ce régime peut, à l'occasion, être complété par des grenouilles, de petits lézards, des crabes, des fruits et des fleurs. Les individus qui peuplent les forêts humides se nourrissent également de la gomme qui suintent de l'écorce de certaines espèces du genre Sloanea.

Traits de caractère

Le coua bleu est en général un oiseau plutôt sédentaire. Cependant dans certaines circonstances, il peut migrer en fonction des saisons entre les forêts à sol latéritique et les forêts galeries du littoral. Il passe la claire partie de son temps dans les arbres, volant de façon énergique de branches en branches. Côté chant, le coua bleu dispose d'un répertoire plutôt varié. Ce répertoire varie des brefs « brrreee-ee » augmentant en volume aux « coy coy coy coy » décroissant en volume, en passant par des grognements du genre « kroo kroo ».

Reproduction

La période de reproduction du coua bleu court de juillet à décembre, c'est-à-dire pendant la saison pluvieuse. Les coua bleus tissent deux types différents de nids. Le premier plus élaboré, est recouvert par une sorte de toit, tandis que le second plus primitif se présente sous la forme d'une boule ouverte de matières végétales. Ces nids sont perchés à une hauteur variant entre 3 et 10 m. La femelle pond en général un seul œuf de couleur blanche. Cet œuf a 37 millimètres de hauteur pour 28 de diamètre. A l'éclosion, les deux parents se relaient pour nourrir l'oisillon.

Le coua bleu est assez commun à Madagascar. L'espèce ne semble pas menacée sur son aire de répartition.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter