Voyage à MadagascarBiodiversitéLa pervenche de Madagascar

La pervenche de Madagascar, des vertus médicinales insoupçonnées

De son nom scientifique Catharanthus roseus, la pervenche de Madagascar est une plante herbacée de la famille des Apocynacées. Utile à la fabrication de remèdes pharmaceutiques, ce beau spécimen végétal endémique de la Grande Île a été introduit avec succès dans plusieurs régions tropicales. Mais il est annuel dans les zones tempérées.

Utilisée comme entité ornementale dans les jardins, la pervenche endémique de Madagascar est aussi créditée d'un impressionnant capital médicinal. Ce qui confirme l'expression "sanctuaire de la biodiversité" utilisée pour désigner la Grande Île.

Avec 60 cm de haut, cette plante vivace mais ligneuse à la base de la tige possède un puissant système racinaire. Mesurant 2 à 5 cm de long, ses feuilles ovales sont vertes et luisantes.

Elles s'organisent par paires. La floraison a lieu à l'extrémité des tiges du printemps au début de l'automne. Pourpre, rose, mauve ou blanche, chacune de ses fleurs est constituée d'un tube qui s'évase en 5 pétales sur un diamètre total d'environ 5 cm.

Multiplication et culture

La pervenche de Madagascar se multiplie par graines ou par bouturage. Il convient de semer les graines au début du printemps. Elles germent au bout de 2 à 3 semaines lorsqu'elles sont semées dans une terrine humidifiée exposée à la lumière, mais pas au soleil.

Plantées dans un mélange humidifié de sable et de tourbe, les boutures prélevées en mars à la base de la plante, s'enracinent au bout de 2 semaines. Il faut les repiquer dans un pot appropriée (8cm de diamètre).

Cette plante apprécie d'être exposée à la lumière ou dans un endroit ensoleillé pendant au moins 4 h par jour. Les arrosages doivent être dosées en fonction de la température ambiante.

Généralement, elles sont peu abondantes mais régulières. La plante supporte les températures au dessus de 15°C. Un apport d'engrais liquide 2 fois par mois est nécessaire du printemps à l'automne.

Les attaques de cochenilles farineuses se traduisent par des dépôts blanchâtres sous les feuilles et sur les fleurs. Tamponner feuilles et fleurs avec de l'alcool dénaturé ou à bruler peut ôter ces traces. Toutefois, si le mal est avancé, il importe d'isoler les plants atteints et de les traiter avec un insecticide systémique ou un acaricide.

Utilisation

La pervenche de Madagascar est d'abord cultivée en tant que plante ornementale en raison de son indéniable capital décoratif.

La plante est également produite en grande quantité pour servir à l'industrie pharmaceutique. C'est un spécimen médicinal qui continue d'émerveiller la communauté scientifique. L'histoire retient que les Malgaches s'en servaient comme coupe-faim lorsqu'ils allaient en mer. Ce qui a attiré la curiosité de scientifiques.

Les recherches successives effectuées sur cette plante ont permis de mettre en évidence ses vertus thérapeutiques. Il lutte contre les parasites gastro-intestinaux et facilite les évacuations intestinales et urinaires.

Cette pervenche s'avère aussi très utile dans la lutte contre le diabète, la leucémie et diverses formes de cancer de part ses nombreux principes actifs contenues dans les parties aériennes.

La plante contient une multiplie d'alcaloïdes. Leur criblage a permis aux chercheurs d'isoler des molécules très actives. Il s'agit notamment de la vinblastine (ou vinleucoblastine) et de la vincristine (ou vinleucocristine).

.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter