Voyage à MadagascarBiodiversitéCoua coureur

Le coua coureur de Madagascar

Le coua coureur ( Coua cursor ) est un oiseau, qui ne vit que sur l’île de Madagascar. Il fait partie de l’ordre des Cuculiformes, de la famille des Cuculidés et du genre Coua.

Le coua coureur, à une taille comprise entre 34 et 40 cm pour un poids, qui avoisine les 118 grammes. Son nom vient du fait qu'il préfère s'échapper en courant pour fuir le danger. Comme chez la plupart des couas, il n'y a pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce. Il est donc difficile de distinguer le mâle de la femelle à l'âge adulte.

Le haut du corps du coua coureur est recouvert de plumes gris-bronze pâle. Les ailes arborent une coloration gris-vert, tandis que les parties basses sont, quant à elles, constituées d'une palette de plusieurs couleurs allant de l'orange pour le cou, la gorge et la poitrine au violet clair pour le ventre et la queue. Le bec et les pattes sont noirs.

Les yeux rouge foncé du coua coureur sont revêtus d'une peau nue de couleur bleu outremer en avant de l'iris et rose éclatant en arrière ; marquant ainsi une différence d'avec les couas de coquerel, avec qui il partage des caractéristiques similaires. Les jeunes couas coureurs diffèrent grandement des adultes.

Ils sont reconnaissables à leurs couleurs qui manquent d'éclat par rapport à ceux de leurs parents .Leurs yeux ne sont pas entourés de plumes noires comme ceux de leurs géniteurs.

Comportements et régime alimentaire

Le coua coureur affectionne particulièrement la terre, où il trouve de quoi se nourrir, au détriment des airs. Généralement il se déplace en marchant ou par de multiples petits sauts. Il se promène à la recherche de proies, mais se sent obligé de courir quand le danger se fait sentir. C'est ce qui lui a d'ailleurs valu son nom de « coua coureur ».

Il sait faire preuve d'une très grande discrétion pour ne pas s'exposer au danger. Le coua coureur mène une vie solitaire ou vit en couple. Sont chant est composés de 6 à 7 sifflements qui s'harmonisent de la façon suivant "gweerr-gweerr-gweerr-gulk gulk-gulk".

Le coua coureur à un régime alimentaire simple, qui se compose principalement d'insectes comme les fourmis et les cigales. Occasionnellement les graines, les fruits et autres plantes abandonnées viennent renforcer ce régime.

Habitat et nidification

Les couas coureurs se repartissent sur un territoire un peu réduit à des altitudes allant jusqu' à 200 mètres au dessus du niveau de la mer. Le coua coureur habite dans les endroits secs dépourvus de verdures telles que les broussailles, les petits arbustes épineux et se garde de fréquenter les endroits humides ou pourvus de plantes toxiques.

Les couas coureurs, comme d'autres couas de la même famille attendent la saison pluvieuse, courant d'octobre à décembre où la nourriture est abondante pour se reproduire. La ponte, qui habituellement, se compose de deux œufs se fait d'octobre à novembre.

Les oisillons naissent en grand nombre durant les mois de février à mars. Le nid dans lequel les jeunes passeront un certain temps est fait de brindilles et d'écorces. Il est généralement perché dans un buisson à une hauteur de 2 mètres ou sur la branche d'un arbuste.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter