Voyage à MadagascarÀ VisiterParc d'Andringitra

Visiter Andringitra au sud-est de Madagascar

Andringitra signifie en langue locale « là où pousse des plantes rabougries ». S'étendant sur 31.160 ha, cette ville montagneuse est située au sud-est de Madagascar, précisément à 47 km au sud d’Ambalavao sur le trajet de la route nationale 7, dans la région de la Haute Matsiatra.

Le sommet le plus élevé de l'Andringitra, communément appelé le « pic Boby » ; culmine à 2 658 m. Il s'agit du deuxième sommet le plus haut de Madagascar. Depuis 1999, la région environnant l'Andringitra a été érigée en parc national en raison de ses richesses naturelles exceptionnelles.

Arrivé à Madagascar, le visiteur qui désire se rendre à Andringitra doit atteindre Antananarivo (la capitale) ou Fianarantsoa accessible par voie terrestre ou aérienne. Cependant il n'y a pas de vol à destination d'Andringitra. Le trajet entre Antananarivo et Andringitra dure 10 heures par la route.

Le voyage de Fianarantsoa à Andringitra se fait aussi par la route (voiture, moto) sur un parcours de 47 km pour atteindre l'entrée Namoly. Il est aussi possible de joindre le massif montagneux à partir de la ville d'Ambalavao à une distance de 50 Km du parc.

Attraits touristiques

Andringitra offre au visiteur de beaux et différents paysages : prairies, îlots de forêts, fourrés d'éricoïde et étendues herbeuses. La seconde attraction, c'est la présence de deux chutes d'eau dénommée Riandahy et Riambavy (littéralement : chute mâle et chute femelle) hautes de 300 mètres.

Selon les récits légendaires, la baignade dans ces eaux apporterait fertilité et fécondité. Les amateurs d'alpinisme peuvent s'essayer à escalader la montagne. De son sommet, on a une vue panoramique de toute la région.

Une faune unique

Classé Patrimoine Naturel Mondial en 2007, le parc national d'Andringitra se singularise par une faune et une flore exceptionnelles dont certaines espèces sont en voie de disparition.

La faune d'Andringitra est d'une variété impressionnante. Les spécialistes y ont dénombré 54 espèces de mammifères (micromammifères, lémuriens, chauve souris, carnivores), 50 espèces de reptiles, 108 espèces d'oiseaux, 78 espèces d'amphibiens, 7 espèces de crustacés, 190 espèces d'insectes.

Les lémuriens sont une attraction pour les touristes car ce sont des espèces endémiques de primates, propres à Madagascar. Le parc national d'Andringitra en recèle 14 espèces parmi lesquelles le lémur Catta (Maki de son nom malgache), qui est le plus populaire des lémuriens.

Une flore riche et diversifiée

Plus d'un millier d'espèces de plantes ont été recensées à l'intérieur du Parc National d'Andringitra. Le visiteur pourra observer des variétés comme Aloès andringitriensis (une variété d'aloès endémique d'Andringitra), Helychrisum mirabile, Rhipsalis baccifera, Ficus rubra et Osbeckia andringitrensis qui sont des espèces rares.

Les populations locales d'Andringitra

Aux alentours du parc, habitent trois principales ethnies notamment les Bara Haronga (à l'est du massif), les Betsileo (nord du massif) et les Bara, qui vivent à l'ouest et au sud du massif.

Ces différents peuples pratiquent l'agriculture et l'élevage. Le visiteur sera surtout frappé par les rituels traditionnels et par l'architecture unique des maisons en terre rouge des autochtones.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Madagascar Massif d'Andringitra