Voyage à MadagascarÀ VisiterMassif de l'Isalo

Parc national du Massif de l’Isalo à Madagascar

L'Isalo est une suite de reliefs ruiniformes spectaculaires taillés par l'érosion et lacérés de canyons profonds aux noms surprenants (canyons des singes, canyons des rats) au fond desquels coulent de nombreuses rivières aux eaux riches en poissons, anguilles géantes et... crocodiles.

L'Isalo est fantastique : il ne s'agit pas seulement des couleurs et des reliefs attaqués par l'érosion, mais aussi des panoramas immenses et du silence absolu et général qui enveloppe tout l'ensemble. Parmi toutes ces merveilles, il ne faudra pas manquer la fenêtre de l'Isalo au soleil couchant, un massif de roche taillé naturellement en forme de fenêtre et s'ouvrant sur la grande vallée déserte.

A la découverte du massif de l'Isalo

L'entrée du site du Massif de l'Isalo se situe sur la route Nationale 7 dans la ville de Ranohira à 683 km de Tana et à 243 km de Tuléar. Le parc englobe la partie nord du Massif qui s'étire sur 100 km dans le sens Nord Sud. Cet immense massif érodé s'étend sur un vaste lit d'herbes, parsemé de forêt de « tapia » (forêt de dicotylédones donnant une nourriture pour la culture des vers à soie). La superficie du parc atteint 81 540 ha. Le climat est de type tropical sec, la température mensuelle varie de 17 à 25° C. En toute saison, il est conseillé de se munir de vêtements chauds pour la nuit. La pluie est rare et il ne pleut presque pas de Juin à Août. Ne pas oublier non plus de l'eau minérale en quantité, un chapeau, et une lotion de protection contre les coups de soleil.

On peut visiter les merveilles du parc national de l'Isalo à pied ou en voiture 4x4, il est plus que recommandé de prendre un guide voire un porteur.

Visite de la piscine naturelle

15mn en voiture 4x4 ou 40 mn à pied + 1h à 2h de marche. Sur le circuit, on découvre un paysage varié avec diverses formes spectaculaires des rochers de grès. Les formations rocheuses ont reçu des noms typiques de la part des guides comme la « Tortue », la « femme africaine », le « crâne » ou encore le « crocodile ». Le sentier est parsemé de ces fameuses plantes appelées « pachypodes », des baobabs nains, et on peut y croiser des lémuriens, des oiseaux ou des caméléons. Au bout d'une bonne heure de marche on se trouve soudain au-dessus d'une vallée qui ressemble à la fameuse Vallée de la mort ou à certains canyons du Colorado. La petite randonnée se termine en détente dans la piscine naturelle, parfaite à tous points de vue pour un délassement total.

Circuit des canyons des rats et les canyons des singes

Il s'agit de rochers de granits, nécessitant un circuit sportif, avec une petite randonnée sur des sentiers balisés, le long d'une cascade d'eau turquoise, comportant un trajet de 40mn en voiture 4x4 ou 2h à pied +2h à 4h de marche. La ballade permet une vue impressionnante sur les falaises, les forêts, les rizières, de se promener dans une forêt tropicale et de visiter un ancien village royal.

Le canyon des singes est un circuit privilégiant l'observation des lémuriens « Sifaka », des lémuriens à queue annelée. Le canyon des rats permet de découvrir une chute et une piscine naturelle, et de visiter les tombeaux bara. En entrant dans le canyon, on peut voir des tombeaux bara creusés dans la façade rocheuse. Chaque fois qu'on déterre un cadavre, pour le lavage traditionnel des ossements, on ré-enterrera le défunt un peu plus haut dans le mur du tombeau.

Visite de la grotte des portugais

Cette grotte fut aménagée par des marins portugais naufragés au XVI ème siècle, refuge naturel avant d'arriver près de Fort Dauphin. C'est un circuit très sportif en raison des sentiers abrupts, des traversées de rivières, et de la longueur des distances entre les sites. Pour 4 à 7 jours de marche, on peut admirer des paysages divers, des sites archéologiques, des forêts sèches et humides aux espèces très rares, toute sorte de plantes, des oiseaux et lémuriens.

Découvrir le Canyon de NAMAZA

C'est un circuit qui remonte diverses des rivières. 20 mn en voiture ou 1h à pied +1h à 2h de marche. Après un parcours de sentiers difficiles, on découvre une vue panoramique sur la forêt, la cascade, la piscine bleue et piscine noire avec possibilité de baignade. La vallée est riche en faune et flore endémique du Sud Est. Forêt verte, rivière, cascade des Nymphes, oiseaux, papillons, lézards, quelques rares lémuriens. La piscine noire est en réalité une zone où de l'eau s'écoule d'une source élevée, fournissant un peu de fraîcheur sous le soleil accablant.

Faune et flore de l'Isalo

Dans l'Isalo on compte 77 espèces d'oiseaux, dont 70% sont endémiques. Parmi elles, le Pseudi cossyphus bensoni dit Merle de roche de Benson, espèce endémique de Madagascar qui ne se rencontre que dans l'Isalo. On pourra y voir des lémuriens tels que Propithecus verreauxii, lémur catta, le microcebus murinus, le mirza coquereli, le Lépilémur ruficaudatus, l'eulemur fulvus rufus, etc., ainsi que 33 espèces de reptiles, 15 espèces d'amphibiens et des micromammifères.

La flore est dominée par le « tapia » famille des euphorbiacées (genre Uapaca bogeri) nourriture du landibe, un ver à soie qui produit la soie naturelle malgache. 116 espèces médicinales, espèces de bois pour la construction, des bois d'œuvre pour les meubles, et pour les travaux artisanaux. Pour les botanistes, des types de pachypodiums rosulatum encore appelés pieds d'éléphant, une plante bulbeuse s'accrochant aux rochers, ainsi que des aloès isaloensis, une espèce d'aloès indigène spécifique.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter

Parc National de l'Isalo à Madagascar

Bassin dans l’Isalo
 
Reine d’Isalo
 
Isalo