Voyage à MadagascarÀ VisiterAllée des baobabs

Visiter l’allée des baobabs à Madagascar

L’allée des baobabs ou avenue des baobabs est un site touristique situé à l’ouest de l’île rouge, sur la route menant de Belon'i Tsiribihina à Morondava. Ce site, qui compte parmi les plus photographiés de Madagascar draine chaque année un flot ininterrompu de touristes.

En bordure de la route, se dresse une douzaine de baobabs des plus majestueux. A l'aube et au crépuscule, ces baobabs offrent aux visiteurs une vue spectaculaire. Du haut de leurs 30 mètres, ces géants dominent une prairie de graminées. Ce paysage somptueux a été classé « patrimoine national » par les autorités de l'île. On peut observer dans cette allée l'espèce <em<Adansonia grandidieri l'une des plus belles espèces de baobabs.

Un site entouré de mythes et de mystères

Ces arbres vieux de 8 siècles font l'objet d'un véritable culte à Madagascar. Sur le bas côté de la Route Nationale n° 35 (RN35), se trouve « le baobab sacré ». Les autochtones viennent régulièrement déposer à ses pieds des offrandes en l'honneur de leurs ancêtres.

La légende raconte que les dieux, vexés par la trop grande fierté du baobab, ont décidé de le punir en le replantant à l'envers. Dans l'allée des baobabs on trouve une série de baobabs enlacés auxquels les habitants de l'île donnent le nom de « baobabs amoureux. La légende voudrait qu'ils portent chance aux couples qui viennent se reposer à leurs pieds.

Comment se rendre à l'allée des Baobabs

Deux possibilités s'offrent au touriste, qui désire visiter l'allée des baobabs. La première est un vol direct de Tanarive à Morondava. Tanarive est située à 370 km à vol d'oiseau de Morondava. Le trajet dure environ une heure en avion. Une fois à Morondava, le touriste pourra rallier l'allée des baobabs, située à une vingtaine de kilomètres, en voiture.

La seconde option est la voie terrestre. Il faudra parcourir 680 km de routes, dont une grande partie devient impraticable durant la saison pluvieuse. Le trajet se décline comme suit : Antananarivo - Antsirabe -Miandrivazo- Malaimbandy – Morondava. Il faudra successivement emprunter les routes suivantes : la RN7, ensuite la RN34 et enfin la RN35.

Pendant la belle saison le trajet dure environ 16 heures. Il est vivement conseillé de louer un véhicule de type 4×4. Ceux qui choisissent l'option dépaysement pourront emprunter les cars de transports en commun.

Une biodiversité à préserver

Madagascar possède à elle seule, 6 des 8 espèces de baobabs répertoriés à travers le monde. L'Afrique continentale, à laquelle était rattachée la Grande Île, n'en possède qu'une seule espèce. Jusqu'ici les baobabs de l'allée des baobabs et les autres baobabs, qui peuplent l'île, ont été épargnés car leur bois était impropre à la construction.

L'allée des baobabs, en dépit de son classement comme « patrimoine national », ne possède pas le statut de parc national. Il ne fait donc l'objet d'aucune protection particulière. De plus aucune taxe n'est perçue par les populations locales, qui profitent ainsi très peu de l'afflux massif de touristes. Il serait peut-être temps que cela change si l'on veut préserver ce site à la beauté inégalée de la dégradation.

Poser une question

Qui êtes-vous ?
Se connecter